20 juin 2016

Mieux vaut tard que jamais

Je me suis finalement reconcilié avec la littérature française. Tout d'abord, j'ai pratiquement terminé le sang noir de Louis Guilloux, j'en parlerai lors d'un prochain post, je peux déjà dire qu'il s'agit d'un véritable "capolavoro", un choc, un des 10 livres du XX ième siècle, Cripure rejoint dans mon imaginaire le lieutenant Drogo, Bardamu, un anti héros comme je les aime. Mieux vaut tard que jamais en effet, je viens enfin de lire mon 1er Balzac !!!! il faut dire que j'ai toujours eu un problème avec la littérature française,... [Lire la suite]
Posté par arthur lee à 08:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]